" Go confidently in the direction of your dreams. Live the life you have imagined"

 

 

 

Angéline

 

 

 

 

  

 

 

 Le cheval de bois qu'on a mis au grenier,

 

 

 

devant la toute vieille commode

dont plus personne ne veut,

s'en souvient encore:

 

 

elle avait seize ans,

la grâce et la légèreté d'un papillon,

elle était si belle.

Ses yeux étaient irisés de perles,  

sa peau sentait bon le jasmin.

Débordante de printemps,

son âme s'envolait vers ses rêves 

 


 

Elle est devenue une femme:

elle était encore plus belle,

Sous le ciel de midi, elle se dépêchait 

car elle savait que le temps s'envolait

que le sablier se dévidait...

 


   

 le temps passait bien trop vite.

Les aiguilles tournaient...tournaient...

 


 

Elle protégeait son jardin secret

mais ouvrait grand les bras aux autres.

Elle enlaçait le bonheur

goûtait en silence aux matins tranquilles

aux aurores estivales

Elle prenait la musique, chantait.

La nuit, elle avait des insomnies de joie:

 Alors, elle enfilait les chaussons accrochés au mur

et dansait.

 Mais, aujourd'hui, ce ne sont plus les mêmes,

les siens étaient si usés, 

 


  

 elle faisait tourbillonner sa robe sur le sol

 

 

 

sous les roses pendeloques ...

 

 

Elle saupoudrait sa vie de fantaisie,

de créativité, de tendresse, d'amitié

Elle partageait ses rêves si précieux

Elle parlait à tous, caressait les chats,

cultivait les roses

Elle savait donner.

Elle nous faisait rêver.

Nous repasserons bien un jour la revoir...

Avions-nous dit.

Pourtant, un jour, elle est sortie

en laissant la porte ouverte

 


 

Des fleurs sont toujours là, à la même place

 

 

 

seulement,  Angéline est partie...

Le cheval de bois ne la verra plus danser.

Ils ont changé les fleurs, mis les tableaux ailleurs

dans le petit couloir, près de la chambre des filles

et de la cage toute blanche 

 

 

  



Les enfants passent devant,

ne l'aperçoivent même pas.

 

 

Ils utilisent la cage pour s'amuser... 

 


 

 


 

ou y enfermer le chat.

Angéline ne reviendra plus...

  


 

                                                

 ♥